Dès le réveil, certains mots résonnent dans nos oreilles : "Banyuls", "arrivée", "mer"... Et c'est donc tout sourire aux lèvres que nous nous préparons ce matin.

P1040401

P1040402

A 7H20, nous sommes déjà au pied du chalet.

S'ensuit alors une montée fraiche et très venteuse vers le col des Trois Termes.

P1040403

P1040404

P1040405
Col des Trois Termes (1 110 m).

P1040406

Nous longeons ensuite la clôture sur la crête-frontière afin d'approcher l'antenne de télévision du Pic Neulos.

P1040407

P1040408

P1040409

P1040410

P1040411

P1040413

P1040414

P1040416

Nous enchaînons les cols, jusqu'à ne plus savoir s'il faut monter ou descendre !

P1040420

P1040421

Et dire que ce soir, nous aurons atteint la côte...

P1040422

P1040423

P1040424

P1040425

Côté espagnol.

P1040426

P1040427

P1040428

P1040429

P1040430

P1040431

P1040432

P1040433

P1040434

Banyuls.

Le déjeuner est très frugal : nous partageons nos dernières tartines de pain de mie au pâté et barres de céréales avant de poursuite la descente.

P1040436

P1040437

P1040438

Sur le sentier, un jeune randonneur nous dépasse. Il est sur le point de terminer la traversée d'une seule traite, en 36 jours.

P1040439

P1040440

Passé le col des Gascons (386 m), nous côtoyons les vignes. Tant et si bien que nous nous retrouvons en plein dedans sans plus aucune balise...
C'est bien notre veine, ça, si près du but...

P1040441

P1040442

P1040443

P1040444

P1040445

P1040446

Finalement, nous retrouvons le sentier après un petit détour parmi les oliviers.

P1040447

P1040448

Et nous voici enfin à Banyuls !

P1040449

P1040450

P1040451

P1040456

BANYULS : sa plage, ses touristes, ses voitures, ses baigneurs, sa chaleur, son agitation...
Et nous, dans tout ça, un peu troublés par cet écart insolite, nous ne nous sommes même pas jetés dans l'eau !
Nous nous sommes quand même mouillé les pieds !

P1040459

Il va falloir ce refamiliariser avec cette autre vie.

P1040460

Résolution n° 1 : Jeter les chaussettes !

P1040461